REVUE CONFÉRENCE -

Le Messie aux portes de Rome

Panthéon.

La pluie tombait drue de l’oculus. Les dieux s’étaient enfuis, les rois de marbre dans leurs tombes. Je vis l’homme traverser le rideau des grandes eaux, venir au monde dans les larmes. Le Christ ressuscitait dans la Rome éternelle — éternelle païenne.

Sur le Pont Saint-Ange.

Je les vis se draper de plis amples et serrés, s’élever en spirale dans un froissement d’ailes, flamboyer dans la nuit d’extases insolentes, s’éteindre et s’allumer au plus haut de l’échelle. Serait-ce la mort ? Ou l’ironie de Dieu ? Il recrute ses anges dans les rangs des passants, des flâneurs attardés sur le pont

L’évangile pasolinien.

Le métro l’annonce sur chacun de ses flancs : les graffiti du centre sont ceux de la périphérie. Les signataires ont décampé, la tête encapuchée, tel l’ange du livre de Zacharie. Rome est dans Rome comme ils sont dans leurs jeans, prophètes minces, impénitents, d’oracles incompris. 

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?
© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2019