REVUE CONFÉRENCE -

LA PERFECTION, LE CHEMIN, L’ORIGINE.

 

 

I.

De la perfection.

Toute œuvre est en chemin vers l’Œuvre.

Telle fut la pensée qui longtemps accompagna les poètes et les artistes. Le désir de parfaire, d’accomplir, fut inséparable du souci d’attester un savoir et un pouvoir. La perfection, c’était ce qu’ils ne possédaient pas, mais qu’ils avaient charge d’atteindre et d’ajouter au monde. Pour quelques-uns, c’était ce qui rendait plus complète la beauté du monde. Ils n’avaient pas le droit d’être satisfaits avant d’y être parvenus. Ils voulaient être insurpassables, ou rien. Cette pensée s’est perpétuée sous différents aspects au cours des siècles : nous la reconnaissons encore dans le projet des œuvres en forme de monde qui fut rêvé pendant le siècle qui prend fin.

 

Télecharger l'intégralité de ce texte en PDF

© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2019