REVUE CONFÉRENCE -

VÉZELAY.

 

 

LES textes consacrés par Walter Pater (1839-1894) à la cathédrale d’Amiens et à la Madeleine de Vézelay ont fait partie, au début du siècle, du bagage obligé des lecteurs français de Ruskin : Proust les cite dès 1904 dans une note de la préface à sa traduction de La Bible d’Amiens ; Du Bos les associe explicitement aux grandes pages françaises de Ruskin dans les entretiens qu’il donne sur Pater en 19231. L’oubli durable qui a frappé depuis l’œuvre de Ruskin en France a entraîné à sa suite ces essais que Pater souhaitait rassembler sous le titre Some Great Churches of France.

 

Télecharger l'intégralité de ce texte en PDF

© Meet Gavern - Free Joomla! 3.0 Template 2019