LIRE AU MOYEN ÂGE

 

1. Les mille ans couverts par le Moyen Âge constituent une période particulièrement importante pour une recherche litté-raire conçue comme étude des techniques et des comporte-ments, individuels ou collectifs, dans leur relation avec l’acte de lire considéré sous l’aspect psychophysique, culturel et social1. Pendant le Moyen Âge, en effet, les modalités et les conditions de lecture traditionnelles dans l’Antiquité tardive connaissent des transformations radicales. Cette époque voit également se former et se diffuser des façons de lire qui deviendront celles de l’époque moderne, marquée par l’imprimerie à caractères mobiles2.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?