NOTRE-DAME DES AMIS

 

Traduit de l’italien par Luigi-Alberto Sanchi.

 

*


Alla musica di Paolo Marzocchi.


À la musique de Paolo Marzocchi.

 

« E la cagion che libertà mi tolse… »
Lorenzo de’ Medici.


« C’est l’ami ni ardent ni faible. L’ami. »
Arthur Rimbaud.

 


L’amico che viene
nel giorno del sole
l’amico che viene
del risveglio è il signore


L’amico dell’istante
l’amico della soglia
oh gioia del dolore
oh dell’assente voglia !

 


L’ami qui vient
dans le jour du soleil
l’ami qui vient
est maître du réveil
L’ami de l’instant
l’ami du seuil
oh désir de l’absent
oh jouissance du deuil !

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés. Pas encore abonné(e) ?